The French press and the Berlin Congress Cover Image
  • Price 2.50 €

Француска штампа и Берлински конгрес
The French press and the Berlin Congress

Author(s): Saša Marković
Subject(s): History
Published by: Историјски институт Црне Горe
Keywords: Congress of Berlin; French press; nation,Slavic- Balkan people

Summary/Abstract: Par la force des choses, la France se présente au congrès de Berlin en spectatrice en quelque sorte. La presse nationale lui assigne la tâche de sauver la paix sans jamais se départir d’une attitude de neutralité prudente et soucieuse de l’équilibre européen. Elle réussit néanmoins à jouer un rôle non négligeable de médiation et à se réinsérer dans le concert des grandes puissances, se rapprochant à l’occasion du Reich. L’année précédente déjà, Bismarck avait discrètement mais efficacement soutenu les dirigeants républicains dans la crise du 16 mai, et à Berlin il leur fit miroiter le soutien de l’Allemagne pour une politique d’expansion coloniale. Paris allait mettre la Revanche entre parenthèses, ce qui convenait à la fois à Bismarck et au personnel républicain opportuniste, qui, à la différence de la période de Défense nationale en 1870-1871, avait pris conscience du fait que la paix était une condition essentielle de légitimation de la République, et que toute agitation nationaliste ou guerrière risquait de profiter d’abord aux forces opposées à la République. Dans les affaires franco-allemandes, politique intérieure et politique extérieure françaises étaient indissociablement entremêlées. Mais le Congrès de Berlin tint également compte de l’évolution des réalités locales et permit la poursuite de l’évolution progressive des Balkans, entamée avec l’indépendance de la Grèce. Enfin, le Congrès de Berlin reconnut la notion d’une garantie de l’Europe pour les minorités. Deux axes essentiels du congrès qui échappèrent pour l’essentiel à la presse française, trop occupée à dénoncer les égoïsmes nationaux et à prôner le statu quo. La vogue du new journalism ne permettait manifestement pas encore de pénétrer les arcanes de la diplomatie et avait pour effet Француска штампа и Берлински конгрес 41 pervers de donner une importance croissante à l’immédiateté de l’actualité au détriment de la profondeur de l’analyse. Voilà pourquoi la presse française déchaîna une campagne antislave à l’occasion du Congrès, obsédéé qu’elle était par la nécessité de préserver un statut quo pacifique et de s’en tenir à un splendide recueillement. Qu’il s’agisse de tradition diplomatique philottomane ou de prémices humanitaires modernes, il faut noter chez les journalistes français l’émergence du souci de la protection des minorités.

  • Issue Year: 2010
  • Issue No: 2
  • Page Range: 31-42
  • Page Count: 11
  • Language: Serbian